Histoire du disque dur simplifié :

 

RAPIDE HISTORIQUE

Le premier disque dur 3,5 po pour ordinateurs de bureau (le Rodime RO351/RO352) date de 1983 et le premier 2,5 po pour ordinateurs portables (le PrairieTek 220), de 1988. La première utilisation de disques SSD date quant à elle de l’avènement des premiers netbooks, à la fin des années 2000. L’Asus Eee PC 700, sorti en 2007, utilisait un SSD de 2 Go.

Différentes implémentations des SSD ont existé, mais c’est le facteur de forme 2,5 po, le même que celui des disques durs pour PC portables, qui s’est imposé.

FONCTIONNEMENT

Pour stocker les données, les disques durs utilisent des plateaux métalliques recouverts d’un revêtement magnétique. Des têtes de lecture/écriture sur des bras mécaniques accèdent aux données pendant que les plateaux tournent.

Les SSD (Solid State Drive) sont quant à eux constitués de puces de mémoire flash interconnectées et c’est un processeur embarqué (appelé contrôleur) qui accède directement et immédiatement aux données. Les puces de mémoires flash utilisées ne sont pas les mêmes que celles des clés USB: elles sont plus rapides et plus fiables.

CAPACITÉ DE STOCKAGE / PRIX

La capacité maximale que l’on trouve aujourd’hui est de 1 To pour les SSD et de 2 To pour les disques durs 2,5 po (8 To pour les 3,5 po). À même capacité et facteur grandeur physique du disque, les SSD coûtent plus cher que les disques durs: 1 To en 2,5 po vous coûtera plus de 5 fois plus cher pour un SSD.

VITESSE

Le très grand avantage des SSD est leur rapidité.

Un ordinateur équipé d’un SSD démarre beaucoup plus rapidement et sera également beaucoup plus rapide dans son fonctionnement qu’avec un disque dur mécanique. Les disques durs peuvent devenir plus lents à la longue à cause de ce qu’on appelle la fragmentation, même si ses effets ont été minimisés sur les disques les plus récents (il y a aussi un facteur secteur défectueux).

Lorsque beaucoup d’espace disque est utilisé, les données des gros fichiers commencent à être stockées de manière éparpillée sur le disque au lieu d’être stocké en un seul bloc (en continu) ce qui a pour effet de ralentir le traitement des données.

RÉSISTANCE

Autre avantage, les SSD n’étant pas composés de parties mécaniques ils sont beaucoup plus résistants et ne font aucun bruit, contrairement aux disques durs qui sont fragiles en cas de choc pendant leur fonctionnement et plus ou moins bruyants.

Autres considérations qui peuvent avoir leur importance

Les SSD consomment moins d’énergie que les disques durs (2 Watts contre 6 Watts environ), ce qui a pour effet d’augmenter légèrement l’autonomie de votre batterie. Les SSD sont également 10 fois plus légers en moyenne.

CONCLUSION

Les disques durs sont beaucoup moins chers que les SSD pour une même capacité de stockage et proposent de grandes capacités de stockage. Les SSD sont très rapides, légers, résistants, silencieux et consomment moins d’énergie.

Si vous avez besoin d’un très gros espace de stockage ou n’avez à disposition qu’un faible budget, un disque dur est ce qui est le mieux adapté*. Si vous avez seulement besoin d’une capacité de stockage raisonnable et souhaitez une efficacité maximale, le SSD est fortement recommandé.

*Pour ceux d’entre vous qui stockent beaucoup de photos ou vidéos dont vous ne vous servez pas forcément en permanence, une solution est d’opter pour un disque dur externe ou réseau qui servira les fonctions d’archivage dont vous avez besoin en supplément d’un disque SSD de prix et capacité raisonnables pour votre ordinateur portable.

Il existe des disques durs hybrides qui utilisent des SSD de faible capacité pour jouer le rôle de mémoire de travail. Cela accélère l’accès aux applications et données les plus utilisées.

http://datadonnees.com/

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *